Comment conseiller au mieux les vapoteurs débutant ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

On ne le dira jamais assez, les primo-vapoteurs sont la majorité silencieuse de la vape. Fumeurs qui cherche à arrêter, ils attendent de la vape qu’elle les aide à en finir avec la cigarette.

On peut l’oublier facilement quand on est vapoteur depuis un moment, mais ils représentent une portion non négligeable des vapoteurs aujourd’hui, et donc de vos potentiels clients. Même si on entend davantage parler du dernier arôme de telle marque, de la nouvelle box que tout le monde s’arrache ou du nouveau liquide “café-vanille” de telle autre marque, cela ne doit pas vous faire perdre de vue que les vapoteurs débutants représentent l’essentiel de votre demande, et par la même occasion, l’essentiel de votre source de revenue stable

Il est donc essentiel de savoir comment conseiller au mieux ces vapoteurs débutants. Voici nos astuces pour le faire !

Mettez-vous à leur place (à nouveau)

aider les clients à arrêter de fumer

On peut l’oublier quand on est depuis trop longtemps dans le milieu et qu’elle est devenue un plaisir, mais le but de la vape, c’est d’aider les fumeurs à arrêter la cigarette.

Évidemment aujourd’hui, vous n’êtes plus dans cette démarche et votre rapport à la vape à énormément évolué. C’est devenu, en plus de votre secteur d’expertise, un plaisir voire une passion. Vous êtes au fait des évolutions du marché, des nouveaux produits et prenez sûrement plaisir à tester toutes sortes de nouveaux liquides ou matériel, cela se comprend et est aussi essentiel pour vous placer en tant qu’expert.

Les fumeurs eux, cherchent à arrêter la cigarette classique et ont donc envie et besoin d’un substitut efficace, proche de l’expérience qu’ils ont quand ils fument. Vos besoins et envies ne sont donc plus du tout en phase avec ce que recherche un primo-vapoteur et il est important de le signaler.

Il vous faut donc mettre de côté vos appétences personnelles et essayer de vous remettre dans la peau d’un fumeur qui débute. Cela va évidemment de soi, mais c’est parfois plus facile à dire qu’à faire tant nos choix sont influencés par nos goûts.

Adaptez votre discours

La première erreur à ne pas commettre avec un vapoteur débutant est de l’effrayer avec tout un tas de vocabulaire et de produits qu’il ne comprend pas.

En ce qui concerne le matériel, il n’a besoin de savoir que le stricte nécessaire pour son e-cigarette ou son kit. Pas la peine de l’abreuver de détails concernant les coils, ce qu’est un dripper ou tous les différents types d’accus qui existent sur le marché.

Pensez à vulgariser : vous êtes peut-être un pro qui maîtrise le langage de la vape, mais les fumeurs eux débarquent tout juste. Donc allez-y doucement avec le jargon très particulier et précis de la vape, et n’hésitez pas à définir sans arrêt les termes avec lesquels ils sont susceptibles de ne pas être familiers.

Faites-leur de la place dans votre boutique

conseiller les primo vapoteurs

Évidemment les 10ml nicotinés et leurs packagings plus classiques c’est moins vendeur, mais nécessaire compte tenu du nombre de prospects que les fumeurs représentent.

N’hésitez donc pas à mettre en avant votre offre primo pour qu’elle soit visible, y compris dès la vitrine puisque c’est elle qui les poussera (ou non) à entrer dans votre boutique.

Imaginez entrer pour la première fois dans une boutique de cigarette électronique et n’y voir que du matériel de pro, des drippers à foison et des liquides goût “smoothie fraise” ou “donut chocolat crème anglaise” partout.

Le but est de ne pas les intimider et de leur faire sentir qu’ils ont leur place ici et qu’ils ont frappé à la bonne porte. De la PLV adaptée spécialement pour les produits de débutant est conseillée car très efficace pour mettre en avant les liquides que vous voulez.

Adaptez-vous à chaque profil

Il est primordial pour des débutants d’écouter leurs envies et leurs besoins, et parfois même d’aller à l’encontre de certaines de leurs certitudes.

En tant que conseiller et grâce à votre expérience, vous êtes le plus à même de leur procurer des informations qualifiées et précises sur ce dont ils ont besoin. Cependant il est évident que les besoins diffèrent selon chaque personne, prenez donc garde aux conseils tout-fait, ou aux liquides “fourre-tout” catalogués “pour primo-vapoteur” sans distinction de goût ou de vécu.

C’est un type de client avec qui vous devez prendre le temps d’écouter leur expérience, leurs besoins. Ne soyez donc pas trop pressés dans la démarche ! Il faut compter environ 45min / 1h avec un primo-vapoteur pour lui expliquer le monde de la vape et pouvoir lui proposer une offre qui lui correspond.

N'ayez pas peur de la nicotine

On parlait plus haut de certaines certitudes à faire oublier aux anciens fumeurs, et le dosage de nicotine en fait partie. Étant donné qu’ils cherchent à arrêter de fumer, les primo-vapoteurs vont chercher à réduire drastiquement et de manière brutale leur consommation de nicotine. Grosse erreur que vous devez les empêcher de commettre.

Bien entendu, c’est à vous d’adapter et de conseiller au mieux le client sur sa dose de nicotine selon son niveau de dépendance et sa consommation de cigarettes; encore une fois les besoins diffèrent pour chacun. Mais ne faites pas l’erreur de sous-doser le grammage de nicotine quand la dépendance est élevée : le but n’est pas que l’ancien ou l’ancienne fumeur/se vide sa fiole de liquides en une heure parce qu’il ou elle a acheté du 6mg alors qu’il lui fallait du 18mg…

Évidemment la nicotine est un produit dangereux et addictif et on peut avoir peur de trop doser, surtout quand on cherche à arrêter de fumer. Cependant, pour une transition réussie vers la cigarette électronique, il ne faut pas hésiter à commencer avec un taux élevé, puis diminuer petit à petit.

Le principal risque de commencer à vapoter avec une dose de nicotine trop basse est bien sûr de ne pas combler les besoins du client et de les faire basculer de nouveau vers la cigarette classique. Un autre risque est qu’un dosage trop léger de nicotine les poussera à consommer beaucoup plus de liquide, ce qui n’est jamais une bonne idée. Malgré les risques moindres par rapport à la cigarette, les liquides restent une substance chimique dont il n’est pas conseillé d’abuser.

Vous avez du entendre parler des pods, qui font le buzz ces derniers temps, notamment grâce à la marque JUUL. Ce type de matériel est très adapté aux primos-vapoteurs, et particulièrement avec un liquide au sel de nicotine, beaucoup moins agressif que la nicotine classique. Le hit est en effet plus doux, et la satisfaction du besoin en nicotine plus efficace. Par conséquent, le vapoteur consommera moins de liquide. N’hésitez pas à les orienter vers ce type de matériel, qui en plus, est très simple d’utilisation et n’effrayera pas un primo-vapoteur avec les résistances et les puissances…

Engagez un suivi avec eux

Il est très important de fidéliser ces clients, car outre le fait qu’ils ont besoin de suivi pour réussir à arrêter de fumer, vous pouvez également devenir leur principal guide dans la vape. Si vous arrivez à gagner leur confiance et à leur procurer les informations et conseils qui leur conviennent, vous arriverez à les fidéliser et ils seront plus enclins à parler de vous autour d’eux et à revenir.

Soyez créatifs, peut-être que vous pouvez mettre en place des outils pour les aider à passer à la cigarette électronique, descendre au fur et à mesure leur consommation de nicotine pour finalement arrêter totalement ? Un système de points, ou de checkpoints à chaque nouvelle étape atteinte pourrait par exemple les encourager dans leur démarche ! Le choix est libre mais l’idée est bien de les guider dans leur sevrage et de rendre le tout le plus ludique et agréable possible.

On espère que cet article vous aidera à conseiller et aider tous les vapoteurs débutants que vous côtoierez. N’hésitez pas à nous partager vos propres conseils et bonnes idées en commentaire !

A très bientôt pour un nouvel article !

Share.

About Author

Assistante content marketing, amatrice de marketing digital et de nouvelles technologies. Je partage avec vous les dernières tendances, actualités et analyses marketing de la vape pour informer et conseiller les professionnels de l'e-cigarette.

Leave A Reply